Quel est le seuil de rentabilité d’un semoir monograine ?

Les semoirs monograine attisent la convoitise des agriculteurs. Cet engin agricole s’avère idéal pour les céréaliers qui cherchent à gagner un rendement optimal.

Que-est ce qu’un semoir monograine ?

Appelé également semoir de précision, le semoir monograine est un engin agricole qui permet de déposer les graines une à une dans une culture alignée sur un espacement de 25 cm. Il existe en général deux catégories de semoir monograine. Le premier qui permet de semer les grosses graines, à l’exemple des haricots, des pois ou encore des maïs. Tandis que le second officie la semence des minis-graines. Le semoir de ce modèle est souvent utilisé pour les semis de navet, de betterave et de carotte. Ce genre de semoir se diffère l’un à l’autre selon le mécanisme de distribution des graines. Suivant cette fonction, on distingue le semoir à distribution mécanique du modèle à distribution pneumatique. Le premier modèle tourne et utilise des disques équipés d’alvéoles avec une taille adaptée à celle des semis. En revanche, pour le semoir pneumatique, la distribution des graines se fait par dépression. Pour ce faire, la trémie charge les semis par dépression et les exporte au niveau d’un disque mobile pour être plantée au sol. Une forte pression de l’air expulse les graines au sol par le biais d’un doigt éjecteur.

Quels avantages d’utiliser un semoir monograine ?

Par rapport aux autres types de semoirs, le modèle monograine propose une qualité de plantation séduisante. L’utilisation de cette machine agricole permet d’économiser plus de semis. Selon les semenciers, utiliser ce modèle permet une réduction de 30 % dans l’investissement des semences. Cette technique est particulièrement intéressante pour les producteurs qui cherchent à réduire la quantité de leurs semences. Outre l’économie, le semis graine à graine permet aussi un gain de rendement considérable. Avec un semoir monograine, une progression de 4 % du rendement est constatée. Cela explique la rentabilité d’un semoir monograine. Cette dernière qui également tient compte de la densité et des espèces de semis. Certes, beaucoup d’agriculteurs privilégient le semoir de précision pour la simple et bonne raison qu’il s’agit d’un outil idéal pour la culture de blé hybride.

Semoir monograine, quel seuil de rentabilité ?

Le seuil de rentabilité d’un semoir monograine est évalué en fonction de deux facteurs, à savoir la surface engagée à la plantation et le type de semoir de précision utilisé. Pour un semoir à 6 rang simple, le rendement est estimé à une vingtaine d’euros par hectare, sur une surface totale de 80 ha. Un modèle à 8 rangs, la rentabilité peut afficher un résultat d’une trentaine d’euros chaque hectare, sur un champ de 135 ha/an. Pour un semoir rapide doté de 8 rangs, une surface de 180 ha/an suffira pour gagner une cinquantaine d’euros par hectare. Bref, le semoir monograine est bel et bien rentable à condition de choisir le meilleur modèle disponible sur le marché.

A bord d’un tracteur : comment sécuriser son poste de travail ?
Comment choisir ses pneus agricoles ?