Quels compléments alimentaires donner à un élevage de bovins ?

L’alimentation animale est le pivot de toute pratique agricole. Les aliments des animaux peuvent être fabriqués par des entreprises industrielles ou par simple mélange sur le lieu de production. L’alimentation animale, l’alimentation des bovins, compléments alimentaires pour bovin.

L’alimentation animale

L’alimentation, c’est la première charge de l’élevage, elle doit permettre à l’animal de trouver suffisamment du nutriment pour couvrir ses besoins. Ces derniers peuvent être des besoins de productions : viande, lait, fœtus, croissance…. Pour satisfaire à ses besoins, il faut avoir des aliments composés et équilibrés : aliments concentrés comme les pailles, maïs ensilage, les légumineuses et aliments grossiers comme les céréales, les tourteaux et urée. L’alimentation animale repose sur l’équilibre entre les quatre composants : grossier et concentré; et entre énergie et azote. Mais l’éleveur connait ses animaux et sait évaluer leurs besoins. En cas de carence en vitamines, protéine ou minéraux ; il va adapter la ration qu’il leur donne et ajoute des compléments alimentaires pour bovins, ovins, brebis…

L’alimentation des bovins

D’une manière générale, les aliments ont besoin des produits nutritifs en énergie, protéines, minéraux et nutriments essentiels. Plusieurs types d’aliments entrent en jeu lorsqu’on veut formuler le repas pour les animaux.

Le bovin doit consommer chaque jour une quantité d’aliments nécessaire pour couvrir ses besoins. Spécialement, il se nourrit de l’eau et de végétaux. Cette quantité d’aliments qui est la ration des bovins, et de tous les ruminants est essentiellement constituée de fourrage vert tel que : luzerne, colza et herbe, et des fourrages récoltés et conservés : foin, paille, ensilage de maïs, d’herbe de sorgho ou de pulpe de betteraves. La ration des bovins varie suivant l’âge de l’animal, le type de production principal : viande, lait, la saison et la région d’élevage et l’espèce animale. L’adduction de compléments alimentaires pour bovins assure la sécurité sanitaire des aliments, réduit leurs coûts de production, augmente la qualité et la régularité des aliments et optimise la santé et le bien-être des animaux.

Les aliments complémentaires de l’élevage

Les fourrages ne sont pas suffisants pour les besoins des bovins. Il y a toujours des moments où les animaux peuvent avoir besoin d’aliments complémentaires. En particulier, les aliments complémentaires pour bovins peuvent être complétés par d’autres aliments concentrés d’origines végétales et minérales tels que : — Un complément protéique qui est apporté par des graines de plantes oléagineuses : le soja, le lin, le tournesol, le colza après extraction d’huile. — Un complément énergétique qui est obtenu à partir des céréales riches en glucides comme le maïs, l’orge, le blé, mais aussi d’autres végétaux comme les betteraves. — Des compléments minéraux et vitaminiques qui peuvent être apportés ou ajoutés directement aux fourrages ou aux autres compléments alimentaires ou sont sous forme d’un bloc de sels minéraux appelé : « La pierre à lécher ».

L’eau potable et propre est toujours indispensable à l’alimentation des bovins et de tous les animaux de l’élevage.

Hygiène des bâtiments : comment nettoyer une porcherie ?
Le matériel d’allaitement pour les agneaux